> Accueil
Evènements

Dimanche 28 mai 2017

Découvrez le nouveau site : « Les vitraux du Père Kim En Joong »

 

En savoir plus...

Vendredi 29 juillet 2016

LE GRAND LIVRE DU VITRAIL CONTEMPORAIN / BULLETIN DE SOUSCRIPTION

LE GRAND LIVRE
DU VITRAIL CONTEMPORAIN

Lumières du Monde

230 x 250 mm, 624 p., broché,
Éditions du Centre international du Vitrail
Prix public (France) : 49,50 €

PRIX SPÉCIAL JUSQU'À PARUTION : 37,00 €

Réunissant 286 artistes de cultures diverses, de sensibilités différentes, c'est tout un panorama de l'art contemporain international du vitrail que l'on peut saisir et admirer dans cet ouvrage, le plus exhaustif jamais publié dans ce domaine.

En savoir plus...

Samedi 2 avril 2016

Conférence de Denis Coutagne

Denis Coutagne, Conservateur honoraire du Patrimoine, directeur pendant 28 ans du musée Granet d’Aix-en-Provence,

et auteur de « Kim En Joong selon les écritures »

présentera l’œuvre de Kim En Joong

Le samedi 2 avril 2016 de 15 h à 17 h

L’auteur dédicacera son livre à l’issue de la conférence

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Bibliothèque Glacière Marina Tsvetaïeva
132 rue de la Glacière. 75013 Paris

En savoir plus...

Mardi 1 décembre 2015

Inauguration des vitraux de la Chapelle de Cupelin à Saint-Gervais Mont-Blanc

Décembre 2015 :  Réalisation Père Kim En Joong... Quelques explications de Xavier Caquineau...

Le 17 septembre 2014, le père dominicain Kim En Joong, revenant de Martigny en Suisse, après l'inauguration de vitraux qu'il avait réalisés dans la chapelle de la Bâtiaz offerts par Leonardo Gianadda, s'est arrêté à la chapelle de Cupelin.

Touché par la simplicité et l'atmosphère de foi de cette chapelle, il s'est exclamé : « Il faut des vitraux ici ! ».

D'un si grand artiste, une telle déclaration ne pouvait rester sans suite.

Grâce au mécénat, aux encouragements, aux accords administratifs et ecclésiastiques et à un premier contact avec les habitants du hameau de Cupelin, le projet est devenu réalité.

La famille Caquineau, particulièrement attachée au territoire et à l'art religieux, a financé la création des douze vitraux par le père Kim En Joong, artiste de renom également associé à la restauration de l'église de Saint-Gervais...

En savoir plus...

Vendredi 2 octobre 2015

Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais, HOMMAGE À LA LUMIÈRE

En savoir plus...

Jeudi 1 octobre 2015

Kim En Joong - Selon Les Écritures

Entre calligraphie extrême-orientale et abstraction picturale occidentale, l’œuvre de Kim En Joong déploie une liberté d’expression inattendue : la couleur (répandue comme une lumière) autant que le trait (souvent nerveux voire violent) donnent lieu à des formes « invues » (comme on dit de sonorités qu’elles sont « inouïes »), d’une vitalité insoupçonnée. L’artiste peut alors exprimer la Grâce qu’un Dieu diffuse par sa Parole devenue Écriture, autant que par une calligraphie devenant abstraction. Il n’est pas d’histoire à raconter, de personnages à mettre en scène, seul un Mystère à exprimer par le vitrail, la peinture, la céramique. Que l’artiste soit coréen, prêtre dominicain nourri à l’origine de spiritualité bouddhiste, voilà qui prend sens aussi bien dans les vitraux intégrés aux églises romanes comme Brioude ou Ganagobie, qu’à l’intérieur d’architecture contemporaine comme la Cathédrale d’Évry, l’institut Montalembert.

En savoir plus...

Samedi 1 novembre 2014

Église Saint-Rémi, Bénédiction de l’orgue et des vitraux réalisés par Kim en Joong

Le Samedi 1er novembre 2014,

vous êtes conviés à l’Église Saint-Rémi pour la bénédiction de l’orgue et des vitraux réalisés, par le Père Kim En joong, o.p.

Messe à 10 h 30,
présidée par Monseigneur Michel Santier, Évêque de Créteil.

En savoir plus...

Dimanche 5 octobre 2014

En hommage au Père Albert PATFOORT

En remerciement pour les quatre toiles du chœur de Saint-Eloi réalisées par le Père KIM EN JOONG

A la messe de rentrée de la paroisse :
le dimanche 5 octobre 2014, à 11 heures

Le Père KIM EN JOONG présidera l’eucharistie
et présentera son livre :

« De la terre au ciel, lettres au Père Albert Patfoort »
préface du Cardinal Philippe BARBARIN

En savoir plus...

Dimanche 13 avril 2014

Dimanche 13 Avril 2014, Inauguration des vitraux, Eglise Saint-Rémi, Maisons-Alfort

En savoir plus...

Samedi 8 février 2014

Kim En Joong, installation de la donation à la ville d’Issoire

« La première présentation des œuvres peintes du Père Kim En Joong à Issoire date de 2007 dans le cadre des activités du centre d’art Nicolas Pomel. Au même moment les travaux sur la basilique Saint Julien de Brioude sont en cours. On peut évoquer pour le Père Kim En Joong une rencontre avec l’Auvergne, qui trouve son origine à Brioude mais aussi au couvent dominicain d’Ambert où il apprécie de séjourner et de travailler et dont la petite église a aussi reçu une trentaine de ses vitraux.

Après cette première exposition, il avait proposé à la commune d’Issoire l’ouverture d’un troisième lieu Auvergnat, non sacré, pour ses travaux autres que les vitraux. La municipalité actuelle a repris cette proposition pour installer une importante donation du Père Kim en peintures, dessins, lithographies et céramiques. Ces œuvres trouvent place ici dans les locaux de l’ancien tribunal, libérés en 2009, et qui avaient été auparavant ceux d’un couvent de bénédictines. Le choix de cette situation induit un parcours de visite traversant le centre-ville entre le site de l’Abbatiale et ce grand bâtiment devenu espace culturel Jean Prouvé, ingénieur ayant marqué l’histoire de l’architecture et dont deux pavillons font partie du patrimoine architectural industriel de la ville.

La présentation de la donation a été imaginée, en débat avec l’artiste et sur les conseils de Jean Louis Prat, comme un lieu dynamique, évolutif, parlant à l’âme de l’Auvergne selon l’expression du Père Kim En Joong, ouvert à d’autres œuvres d’artistes présentant des proximités avec ses recherches. Dans cette première configuration de la donation, il a été choisi d’associer trois autres démarches artistiques, deux picturales et une musicale pour ouvrir à d’autres associations dans le futur avec toutes formes de productions artistiques.

Il nous est apparu pertinent de fonder ce nouveau lieu d’art avec la présence aux cotés des grandes toiles de la série des mystères d’un grand initiateur de l’abstraction lyrique : Hans Hartung. La Galerie Sapone de Nice a permis la venue d’une des dernières œuvres de l’artiste résistant, suivant son expression, à la mort à travers sa production artistique

En savoir plus...

Lundi 20 septembre 2010

70 ème anniversaire du Père Kim En Joong

Le 20 septembre 2010, aux Editions du Cerf, nombreux de ses proches et de ses admirateurs s’étaient réunis pour entourer le Père Kim En Joong, lors de son 70ème anniversaire.

La rencontre était toute justifiée pour fêter aussi, la remise au Père Kim des insignes d’Officier des Arts et Lettres, à Brioude le 20 août dernier, par Monsieur Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication.

Plusieurs allocutions et hommages lui furent rendus et un accord de partenariat fut passé entre l’Institut Kim En Joong et l’Association, Chartres Sanctuaire du Monde, représentée par Servane de Layre-Mathéus.

Intervention du Père Eric de Clermont-Tonnerre, o.p :

" Chers amis,

Je suis très heureux de vous souhaiter la bienvenue aux Éditions du Cerf pour cet hommage amical que nous voulons rendre, avec vous, aujourd’hui, au Père Kim En Joong à l’occasion de son soixante-dixième anniversaire, ainsi qu’à l’occasion de sa promotion au grade d’Officier des Arts et Lettres.

Cher Père,
C’est avec joie, fierté et émotion qu’au nom des frères du Couvent Saint Dominique et au nom des Éditions du Cerf, de leur directoire et de leur personnel, je tiens à vous souhaiter un très bon anniversaire et à vous dire combien nous sommes heureux de la reconnaissance officielle dont vous avez été l’objet de la part de l’État français et des instances de la culture en France.

En savoir plus...

Vendredi 20 août 2010

Remise des Insignes d'officier des Arts et Lettres - Brioude 20 août 2010

Discours de Mr J.J FAUCHER, Maire de Brioude, lors de la venue

de Monsieur le Ministre Frédéric MITTERRAND

et de la remise, au Père Kim en Joong,

des insignes d’officier des Arts et Lettres

- 20 août 2010 -

" Monsieur le Ministre,

Je suis fier de vous avoir fait découvrir le centre historique de Brioude et la Basilique Saint-Julien. La restauration et la dynamisation du cœur de ville ont été un axe majeur de l’action municipale depuis 1995.

Dans un souci de cohérence et de continuité, plusieurs grandes actions ont été conduites : la requalification des espaces publics et la piétonisation des abords de la Basilique, la définition de préconisations qualitatives, à travers une Zone de Protection du Patrimoine Architectural et Urbain (ZPPAUP), destinées à être appliquées par les porteurs de projets privés, la restauration des parements extérieurs de la Basilique et du clocher octogonal, le plus grand chantier de vitraux de notre époque avec la création du Père Kim en Joong et, enfin, il y a quelques semaines, l’ouverture d’un centre d’interprétation du Pays d’Art et d’Histoire consacré aux peintures murales, dans les vestiges, préalablement restaurés, de l’ancienne église Notre-Dame.

Nous avons d’autres projets, Monsieur le Ministre, qui aujourd’hui ne sont pas encore étudiés, ni financés…Les parements extérieurs du chevet de la Basilique sont très dégradés et doivent être restaurés. Nous nous apprêtons à démarrer les études avec un architecte du patrimoine pour des travaux prévus pour 2011-2012.

Il y a quelques instants, nous avons découvert ensemble l’Hôtel du Doyenné, avec son exceptionnel plafond armorié, aujourd’hui dans un état de quasi-abandon. Nous souhaitons le restaurer pour y accueillir des expositions temporaires consacrées à de grands artistes contemporains. Nous avons la chance, à cet égard, de bénéficier des conseils de Jean-Louis PRAT. Ce nouveau projet est complémentaire des vitraux du Père Kim. Ceux qui visitent Brioude découvrent, avec les vitraux de la Basilique, une œuvre majeure de l’art contemporain. Les expositions temporaires de l’Hôtel du Doyenné les inciteront à renouveler leurs visites. Mais surtout, la finalité est, comme à la Basilique, de permettre de découvrir l’art moderne dans un cadre historique, de mettre en valeur les créations d’aujourd’hui dans un cadre ancien.

De façon plus générale, notre approche de la mise en valeur ne vise pas la restauration du patrimoine pour lui-même. Nous voulons faire vivre le patrimoine pour faire vivre la ville. En apportant de l’esthétique, en apportant du beau,

En savoir plus...

Samedi 12 décembre 2009

" Vraie lumière née de vraie nuit "

En ce samedi 12 décembre 2009, le Père Eric de Clermont-Tonnerre, o.p. et le Père Nicolas Jean Sed, o.p., directeurs des Editions du Cerf, avaient invité François Cheng de l'Académie française et le Père Kim En Joong, o.p.

Cette rencontre amicale était organisée à l'occasion de la parution de " Vraie lumière née de la vraie nuit " au Cerf. Deux formats ont été édités : le format luxe et le format Beau Livre. 24 poèmes de François Cheng illustrés de 8 lithographies en couleurs, de Kim En Joong. Les lithographies viennent souligner, comme en écho, le choc des mots entre le déchirement et l'aspiration à la vie. Lors d'une interview dans le quotidien La Croix, le Père Kim évoque son souhait de rencontrer le poète : "Je voulais célébrer le quatre-vingtième anniversaire de François Cheng et le quarantième anniversaire de sa conversion. Je lui ai proposé de nous réunir pour cette occasion. Chacun gardait sa liberté. Cette rencontre est un rêve : deux Extrême-Orientaux assimilés à la culture française qui, à l'occasion de ce livre, peuvent croiser leur regard selon leur art. "

Pourquoi la vraie nuit ? " Il y a bien de fausses nuits (celles des beuveries, des criminels, des camps nazis...). Vraie Nuit : la nuit des mystiques, celle de pouvoir assister à la naissance de la lumière comme au commencement du monde. Il faut donc atteindre la vraie nuit pour atteindre la vraie lumière, revenir au matin du monde, assister à ce moment, à cet instant, où l’Etre advient ", explique l' Académicien

En savoir plus...

Dimanche 29 juin 2008

Brioude, Bénédiction des vitraux du Père Kim En Joong

En ce dimanche 29 juin 2008, fête des apôtres Pierre et Paul - chefs et fondateurs de l’Eglise - au cours de la messe célébrée à 10 h 30 par le cardinal Danneels, archevêque de Malines-Bruxelles, seront bénis les nouveaux vitraux de la basilique Saint-Julien de Brioude.

Homélie du Cardinal Godfried Danneels :

" Monseigneur, Frères et Sœurs,

C'est aujourd'hui une grande fête pour l'Eglise. Elle célèbre le martyre et la mort de deux grands apôtres, les deux piliers sur lesquels est fondée l'Eglise : Pierre et Paul. Unis dans la vie en ayant prêché le même Evangile, l’un aux juifs, l'autre aux païens - c'est à dire à nous - ils ont été unis dans la mort, martyrisés tous les deux à Rome. Les Apôtres ont vécu il y a deux mille ans. Maintenant ils sont au ciel près du Seigneur et les douze, avec Pierre et Paul, se réjouissent tous ensemble. Ils ne sont pas morts : quelque chose est resté d'eux sur la terre dans l'Eglise : la grâce. La grâce des douze apôtres continue à vivre dans l'Eglise et à produire ses fruits.

L'Eglise est une barque qui vogue sur l'océan de l'histoire humaine. Une barque !
Une barque a une coque qui lui donne fermeté, stabilité : c'est Marie qui porte en son sein le Christ total : l'Eglise. L'Eglise est avant tout et entièrement mariale. Mais dans une barque, il y a aussi un gouvernail qui détermine la direction, tient le cap, donne stabilité et fermeté : c'est Pierre. C'est le Pape et les évêques. Dans l'Eglise, la grâce de Pierre reste pour toujours la grâce de la direction, du gouvernement, la grâce de celui qui tient le gouvernail pour que nous ne nous éloignions pas de notre but.

En savoir plus...