> Accueil
DIAPORAMA

Inauguration de la Chapelle de la Bâtiaz

Le lundi 15 septembre eut lieu dans la chapelle de La Bâtiaz, à Martigny en Suisse, l’inauguration des vitraux du Père Kim En Joong. Vitraux exécutés par l’Atelier Loire.

La chapelle de La Bâtiaz, dédiée à Notre-Dame de Compassion, occupe une place singulière dans l’environnement et dans la culture de la région. Ce petit sanctuaire est devenu, au fil des siècles, un lieu symbolique reconnu.

En savoir plus...

Tamatave

Les sœurs de Marie Réparatrice possèdent cinq communautés à Madagascar. Cette congrégation a été fondée par la bienheureuse Emilie d'Oultremont, en 1857.

Les religieuses de Marie-Réparatrice, au nombre total de 746, en une centaine de maisons (en 2009), sont présentes en Europe (Belgique, France, Irlande, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Espagne, Suède), dans les Amériques (Canada, Colombie, Guatemala, Mexique, Panama, Pérou, USA et en Afrique (Congo, Kenya, Madagascar, Ile Maurice, Ouganda). La maison généralice se trouve à Rome.

Ce bâtiment pour la communauté de Tamatave a été conçu par l’Architecte Bernard Geyler, Président de l’Association Emilie d’Oultremont à Strasbourg. Le bâtiment reçoit une communauté et possède deux niveaux. Le Père Kim En Joong, a réalisé trois vitraux pour la chapelle du rez de chaussée. Le mobilier liturgique a été offert par les Dominicains du Couvent Saint Dominique, à Paris, ancien siège des Editions du Cerf.
En ce vendredi premier novembre 2013 avait lieu l’inauguration de ce nouveau bâtiment, en présence de Monseigneur Désiré Tsarahazana, Archevêque de Tamatave.

En savoir plus...

"Les Béatitudes", cathédrale Saint-Gatien de Tours

En partenariat avec l’Espace Catherine de Sienne, l’Oratoire de la Sainte-Face et la Paroisse Saint-Maurice, le 23 mai 2009, de nombreux Tourangeaux assistaient au vernissage de  l'exposition "Les Béatidudes" (toiles, vitraux et céramiques), en la Cathédrale Saint-Gatien de Tours.
Photos Joël Damase

En savoir plus...

Atelier Loire

Depuis ses premiers vitraux , le Père Kim travaille régulièrement aux Ateliers Loire. La famille Loire qui depuis 1946 crée, restaure des vitraux est installée non loin de Chartres, Trois générations de Maitres Verriers accueillent, conseillent et assistent de nombreux artistes.

Le Père Kim a trouvé là un refuge, une famille, des amis.

«... Depuis une vingtaine d’années, l’art du vitrail s’est enrichi par l’apparition de nouvelles qualités de verre, de moyens inédits dans le travail de cette matière, offrant ainsi aux peintres, trop longtemps prisonniers des contraintes du maître-verrier, une vaste liberté d’expression. Si Chagall, Villon, Bazaine, Matisse durent encore se livrer au savoir-faire d’ateliers classiques, Kim En Joong eut la chance de bénéficier de ces innovations comme, par exemple, le verre « floaté », le thermoformage ; il découvrait de vastes surfaces sans ligne de plomb lui permettant de poursuivre, avec ses pinceaux de calligraphe, le jaillissement pictural originel. Dans son élan vers la beauté, il bénéficiait, à présent, de l’appui fantastique de la lumière céleste ! ... » Jean-Claude Pichaud " Kim en Joong et le cabanon de Saint-Paul " Editions du Cerf, Février 2013

En savoir plus...

Exposition Cathédrale Saint-Jean de Lyon : Lumières de Lyon, hommage à Saint Irénée

Lundi 28 juin 2010, en la fête de Saint Irénée, a eu lieu le vernissage de l’exposition du peintre Kim En Joong, op, en la primatiale Saint-Jean.

Vous pouvez aussi regarder la video tournée lors de cette exposition.

En savoir plus...